• WOWO

HOLI


Holi est surnommée la fête des couleurs en Inde. Se déroulant en mars, celle-ci rend hommage à la mythologie hindoue, comme la plupart des célébrations du pays. Pour marquer le début du printemps et de la fertilité, les indiens s’aspergent de poudres et d’eau colorée.


L’histoire d’Holi fait référence au roi Hiranyakashipu qui voulait tuer son propre fils Prahlada. Ce dernier, au lieu de vénérer son père, donnait toute son admiration au Dieu Vishnou. Sa tante Holika, qui ne craignait pas le feu, vint en aide au roi pour assassiner son enfant au milieux des flammes. Contre toutes attentes, Prahlada parvint à se sortir des flammes au dépend de Holika qui fut anéantie. La fête a conservé le nom de cette tante impitoyable punie par les Dieux, et célèbre la victoire du bien sur le mal. La veille d’Holi, les indiens allument de grands feux de joie qui symbolisent la destruction du mal.


Durant la fête, une vague de couleurs se déverse et houle dans les rues, formant une véritable explosion de joie. Tous munis d’un sac à dos rempli de poudres colorées qu’ils jettent en l’air ou étalent sur le visage des gens qu’ils rencontrent, les indiens déambulent au travers des nuages de fumées multicolores, bercés par le dynamisme des danses et des chants. Holi est une fête libératoire, qui permet de se défouler et de s'exhiber complètement.


Malheureusement, cette décharge émotionnelle a laissé place à un abus du comportement pour certains participants. Aujourd’hui, il n’est guère recommandé de déambuler dans les rues des grandes villes indiennes durant Holi. Malgré tout, la fête reste un très beau message porteur de liberté et de joie.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout