• WOWO

L'ÉCHARPE KULU


Les écharpes Kulu sont créées dans la vallée qui porte le même nom en Inde. Le nom Kulu dérive du mot « Kulant Peeth » qui signifie « fin du monde habitable ». En effet, cette région qui jouit d’un magnifique paysage étant entourée de collines couvertes de forêts, a été isolée pendant de longs siècles, avant qu’elle ne soit accessible par les routes suite à l’indépendance de l’Inde. De ce fait, elle a pu conserver une part considérable de son charme traditionnel, dont la production artisanale d’étoffe en laine.

Les Kulu sont la plupart du temps en laine de mérinos, matière produite et travaillée localement. Les habitants réalisent ce tissage avec des métiers manuels sur les galeries ouvertes de leur maison. Cette production d’écharpes aux couleurs vives et aux motifs ethniques est la principale source de revenus de la vallée.

À l’origine, les châles Kulu ont été conçus pour se protéger contre le grand froid de la région. Ils ont alors connu un véritable succès et se sont répandus dans la région himalayenne.

Au départ, les indigènes tissaient des châles unis, mais après l’arrivée d’artisans de Bushahr au début des années 40, la mode des motifs a commencé à se développer. Les châles Kulu sont connus pour leur texture unique et leurs motifs traditionnels typiques. Ils possèdent des bandes horizontales qui parcourent toute leur largeur aux extrémités, décorées d’une variété de motifs tissés dans des couleurs vives. Ces dessins géométriques et la finesse du tissage ont participé au succès de ces étoffes.

Les châles Kulu pour les hommes sont appelés Pattu et possèdent peu de motifs à l’exception de quelques rayures sur les extrémités. Les femmes quant à elles portent les Kulu avec leurs motifs typiques, en les nouant aux niveau des épaules et en laissant le drapé envelopper leur corps de la tête aux pieds.


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout