• WOWO

L'HISTOIRE DE LA TEINTURE



L’histoire de la teinture textile naturelle a débuté il y a environ 6000 ans. Depuis la Préhistoire, les humains teignent les fibres brutes à l’aide de colorants naturels. Mais ces procédés ont mis beaucoup de temps à connaître une réelle amélioration.


Partout dans le monde, de très anciennes traces de teinture ont été découvertes sur des fragments de vêtements en coton. Le colorant le plus ancien est l’indigo, qui n’a pas besoin de mordant (fixateur permettant de créer une affinité entre le colorant et la fibre).


Durant l’Antiquité, c’est toujours dans la nature que les colorants textiles sont puisés. Le Proche-Orient est un grand producteur de pourpre, colorant rouge violacé tiré d’un coquillage méditerranéen. En Provence et dans le Languedoc est produit le kermès, colorant rouge vif extrait d’insectes vivant sur les chênes. Le bleu continue à être extrait de l’indigotier.


L’histoire de la teinture se poursuit durant le Moyen Âge, même si les procédés restent mal maîtrisés. Les couleurs obtenues sont souvent hasardeuses et peu solides. Les colorants traditionnellement utilisés sont essentiellement issus de plantes tinctoriales et de ressources naturelles présentes en Occident. Les rubiacées et le kermès pour le rouge, le pastel pour le bleu et les plantes telles que le genêt, la callune, le fustet ou le mûrier pour obtenir le jaune ou le vert en association avec le bleu du pastel.


Sous le règne de Louis XIV, les teintures deviennent réglementées selon des normes. Les textiles “grand teint”, teintures de haut de gamme, se caractérisent par une grande résistance et assurent la renommée des étoffes colorées françaises.


Au XVIIIe siècle, le monde commence à se pencher sur l’art chimique. Les colorants d’origine minérale apparaissent. La chimie des colorants est à l'œuvre, et on utilise des mordants pour créer une combinaison chimique entre la fibre et la substance colorante. L'avantage de cette teinture moderne est l'invariabilité des couleurs et motifs sur des métrages et des métrages de tissus.


Image : Wikipédia



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout